Être chien au Venezuela

2009-04-15-09h52m13 Elorza_800px

Être chien au Venezuela n’est pas toujours une sinécure. Il y a quelque temps, j’ai écrit dans mon blogue un article sur la vie de chien vénézuélien, dans lequel je catégorisais, selon leur fortune, les divers types de chiens que l’on rencontre dans le pays.

Celui de la photo appartient probablement à la deuxième catégorie, la plus nombreuse, celle des chiens qui « cohabitent », sans plus, avec les humains, mais ne sont guère appréciés comme le méritent des êtres vivants. Il se trouvait à Elorza, sur une plage de l’Arauca, à la recherche sans doute de quelque nourriture.

Face à moi, plutôt que d’aboyer fièrement ou de se pavaner, il avait une position craintive, soumise, à l’image de la triste vie de chien qu’il doit mener au Venezuela.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s