Le fier gaucho

Argentina-Andes_053_600px

Nous restons dans les Andes, mais nous quittons cette fois le Venezuela. Nous voici dans le nord de l’Argentine, dans la province de Jujuy, plus exactement dans un village appelé San Francisco, proche du parc national Calilegua. C’est la région des yungas, ces forêts humides subtropicales du versant oriental des Andes argentines, qui se caractérisent par leur riche biodiversité végétale et animale.

C’est aussi l’un des lieux de vie des gauchos, ces gardiens de troupeaux devenus mythiques, qui vivent aux confins de l’Argentine, la Bolivie, le Paraguay et le Brésil. Plus qu’un peuple, c’est une culture, un mode de vie toujours bien ancré dans le quotidien rural.

Le personnage de la photo, ici en plein travail matinal, n’en démordait pas : il était gaucho avant tout. Très accueillant et très fraternel, il était aussi un excellent conteur, comme j’ai pu m’en apercevoir lors de veillées mémorables.

Même en ville, ce fier gaucho déambulait empilchado, c’est-à-dire vêtu à la gaucha d’un gilet, d’un large chapeau et d’une écharpe qui fermait sa chemise au large col.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s