Pirates

pirates_800px

Le dimanche est un excellent jour de vente pour les vendeurs de disques piratés. Que faire en famille, sinon s’offrir une petite projection à la maison? À partir de 5 bolivars le DVD, tout le monde ou presque peut se l’offrir. Le cinéma en salle vaut trois fois plus par personne, sans compter les inévitables pop-corns : comptez donc près de 100 bolivars pour une sortie familiale devant grand écran.

Dans la rue, bien exposé à la vue de tous, il y a le choix : des films par centaines. Même les plus récents, qui ne sont pas encore sortis en salle !

Les DVD piratés ne sont certes pas parfaits. Ils sont même pleins de surprises : on peut tomber sur une version russe avec sous-titres approximatifs en espagnol. Ou encore sur une version enregistrée directement en salle dans un pays X, avec ambiance assurée : les spectateurs qui se lèvent devant l’écran, les éclats de rire, le bruit du grignotage des cacahuètes… Et que dire des DVD « 5 en 1 » sur lesquels on vous a sélectionné cinq films du même genre : action, romantique, dessins animés, etc. Idée judicieuse et prix imbattable par film. Mais ne parlons pas de la qualité de l’enregistrement!

Sur ces présentoirs de fortune, les films les plus populaires (et souvent les plus nuls) se taillent évidemment la part du lion, Hollywood oblige. Il n’empêche : en cherchant bien, j’y ai déjà déniché l’une ou l’autre perle. Car il y a aussi des cultureux parmi les pirates.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s