Le Michel-Ange des Andes

2009-06-27-15h46m28_450px

Il s’appelle Dioban Márquez Carrillo. Je l’ai surpris en plein travail dans l’église d’Aricagua, le Pueblo del Sur le plus isolé de l’état de Mérida, au Venezuela. Il peignait. Cela faisait plus d’un an qu’il peignait l’intérieur de l’église de haut en bas, de bas en haut.

Sur le plafond, il a peint quatre grandes scènes illustrant la vie du Christ. Il a parsemé la coupole d’anges et d’angelets. Il a peint les murs, les arcs, les colonnes (en imitation marbre)… Pas un centimètre carré n’a échappé à son pinceau coloré. Dans quelques mois (le travail n’est pas terminé), Aricagua et ses quelques centaines d’habitants auront une église des plus originales.

Véritable Michel-Ange des Andes, l’inlassable Dioban y aura laissé une œuvre digne, toutes proportions gardées, du grand maître italien.

Publicités

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s