Deux saisons, deux paysages

2009-08-04-11h24m04 Elorza_800px

Il pleuvait à seaux. C’était à La Trinidad de Orichuna, petite localité des llanos d’Apure, au Venezuela. Le caño Orichuna, qui longe le village par derrière, était parcouru du frisson uniforme de la pluie battante. La tempête –subite, brêve, puissante– était belle, tout simplement.

J’étais passé par ce même endroit en avril, avant la saison des pluies. Le caño (bras de rivière) était alors un mince filet d’eau à peine visible. Le voici aussi large qu’un fleuve, empiétant hardiment sur le lieux de vie du village, prêt à déborder peut-être.

Publicités

One Comment

  1. Excellente photo. Étant vénézuélien, ce sont des endroits que je ne connais que par des photos et des documentaires. J’irai un jour photographier les Llanos. 🙂 Merci Jean-Luc, de partager vos photos!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s