Le cimetière dans la montagne

Le cimetière d'Acequias (Mérida, Venezuela)

Pourquoi les cimetières des Andes, comme ici celui d’Acequias, sont-ils toujours situés dans la partie haute des villages, et parfois perdus dans la montagne ?

Parce que les morts se trouvent ainsi plus proches du ciel, répond-on ici en chœur. Sans doute, mais encore ? Pour rendre un dernier hommage au défunt, en transportant à dos d’homme, dans un effort ultime des proches et des amis, le lourd cercueil jusqu’au cimetière d’en-haut, ajoutent d’autres.

Ces réponses peuvent paraître incongrues, insuffisantes ou anecdotiques. Mais respectons les rites de la mort, aussi étranges et incompréhensibles qu’ils soient. Et écoutons le silence diaphane du cimetière dans la montagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s