Un immense réservoir de talents

Le gros village (ou la petite ville) d’Elorza, dans les Llanos d’Apure, au Venezuela, est réputé être la capitale folklorique du pays. J’ai pu le constater de mes propres oreilles. Pour la Feria del Pescado, un concours de joropo –la musique traditionnelle des Llanos– avait été organisé. J’y ai assisté.

Quel festival! Les artistes qui se succédaient sur la scène –tous amateurs– faisaient preuve de très grande qualité artistique, sans exception. Je n’aurais pas voulu être membre du jury, tant les interprétations, les unes meilleures que les autres, se valaient !

Véritable rituel social, la musique est ici profondément vécue, tant par les interprètes que par le public. Pas de triche, pas de falbala, rien que du vrai, de l’authentique.

On se dit alors que le Venezuela n’a pas que du pétrole, il a aussi la chance d’être un immense réservoir de talents!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s