Les fauves

Les fauves

Nous nous trouvons à plus de 3400 mètres d’altitude, dans les Andes du Venezuela. Plus précisément au col de Mucubají. Même sous les tropiques, à cette altitude, il fait froid.

Aux nombreux touristes déambulant par là, on vend donc des couvertures made in China, à titre de souvenir de ce court moment passé dans la froidure. Une fois rentrés chez eux, dans la chaleur suffocante qui inonde le reste du pays, il y a fort à parier qu’il n’auront jamais besoin de cette couverture.

Qu’à cela ne tienne : l’objet est décoratif. Les tigres de Sibérie ou les chevaux galopant dans la steppe seront du plus bel effet sur le mur de leur salon.

Publicités

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s