Les fauves

Les fauves

Nous nous trouvons à plus de 3400 mètres d’altitude, dans les Andes du Venezuela. Plus précisément au col de Mucubají. Même sous les tropiques, à cette altitude, il fait froid.

Aux nombreux touristes déambulant par là, on vend donc des couvertures made in China, à titre de souvenir de ce court moment passé dans la froidure. Une fois rentrés chez eux, dans la chaleur suffocante qui inonde le reste du pays, il y a fort à parier qu’il n’auront jamais besoin de cette couverture.

Qu’à cela ne tienne : l’objet est décoratif. Les tigres de Sibérie ou les chevaux galopant dans la steppe seront du plus bel effet sur le mur de leur salon.

Publicités

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s