La chemise du dimanche

La chemise du dimanche

Elle est on ne peut plus immaculée, elle est fraîchement repassée, au point d’en être raide : c’est la chemise du dimanche. Celle qu’il faut porter pour descendre tôt le matin du hameau et se rendre au village. Aller à la messe peut-être, ou en tout cas être là, au coin d’une rue, à regarder passer le voisinage.

Ce jour-là, c’était la fête à Pueblo Nuevo, l’un des Pueblos del Sur de l’état de Mérida, au Venezuela. Une raison de plus pour être plus blanc que blanc.

Publicités

One Comment

  1. On sent que ce monsieur sait qu’il est beau, sa fierté resplendit autant que sa chemise ! Et toujours ces beaux murs colorés en arrière-plan de vos images… que ce pays est joli.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s