La chemise du dimanche

La chemise du dimanche

Elle est on ne peut plus immaculée, elle est fraîchement repassée, au point d’en être raide : c’est la chemise du dimanche. Celle qu’il faut porter pour descendre tôt le matin du hameau et se rendre au village. Aller à la messe peut-être, ou en tout cas être là, au coin d’une rue, à regarder passer le voisinage.

Ce jour-là, c’était la fête à Pueblo Nuevo, l’un des Pueblos del Sur de l’état de Mérida, au Venezuela. Une raison de plus pour être plus blanc que blanc.

Publicités

1 Comment

  1. On sent que ce monsieur sait qu’il est beau, sa fierté resplendit autant que sa chemise ! Et toujours ces beaux murs colorés en arrière-plan de vos images… que ce pays est joli.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s