Trouée dans la forêt

Route en construction dans les Llanos

Ce n’est pas la transamazonienne. Ce n’est que la route bien plus modeste qui part d’Elorza, dans les Llanos du Venezuela, et s’enfonce vers le sud-ouest, traversant le caño Caribe et sa forêt riveraine.

Mais les effets sont identiques : destruction de la forêt, rupture du corridor biologique, impact important sur la faune, baisse de la biodiversité, hydrologie bouleversée.

Tout cela au nom du progrès, le sempiternel progrès :  arriver au plus vite –et toute l’année, car la route, construite en terre-plein, ne s’inonde jamais, contrairement à l’ancienne piste– jusqu’au fundo zamorano, la ferme collective, là-bas au loin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s