Llano, tout simplement

Llano, tout simplement

Face au paysage, les mots sont inutiles : les yeux se perdent dans ce llano plat, immense, monotone, à la limite de la tristesse.

Et pourtant le llano est source de milliers de mots, de mythes, de légendes, de poèmes, de chansons, comme s’il fallait remplir cette sensation de vide qu’il crée inévitablement.

Publicités

One Comment

  1. Magnifique en effet.

    Et de l’autre côté de la frontière, le llano se transforme peu à peu en une immense « forêt » de palmiers à huile…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s