La lumière venue d’ailleurs

L'église de Mucuchachí (Venezuela)

Il importe peu que l’on soit croyant, athée ou agnostique : les lieux de culte ont ce quelque chose d’indéchiffrable qui les rend sacrés. Est-ce leur architecture, souvent imposante, qui crée cette impression ? Parfois, mais pas toujours (les chapelles les plus modestes transmettent aussi le sacré).

Je dirais plutôt que c’est leur lumière, qui ne ressemble à aucune autre. Une étrange lumière venue d’ailleurs : du ciel, du néant, d’on ne sait où…, et qui illumine cette part de nous-même que nous connaissons à peine.

[Photo prise dans l’église de Mucuchachí, l’un des Pueblos del Sur de l’état de Mérida, au Venezuela]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s