Nature morte au bâton

Nature morte au bâton

Je n’ai touché à rien. Tout était en place dans cette modeste demeure paysanne de Calderas, dans le piémont andin de Barinas, au Venezuela.

J’ai juste capté les choses, les diverses choses jetées là par hasard, en profitant d’une belle lumière. Pour un peu on se croirait devant une nature morte de l’école hollandaise du XVIIe siècle.

Publicités

4 Comments

  1. Extraordinaire Jean-Luc .. il fallait être là, y penser, vite profiter de la belle lumière .. ce que font les vrais photographes.
    Cela ne te de donne pas envie de faire carrément une série sur les intérieurs là-bas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s