L’apocalypse est pour demain

L'apocalypse est pour demain

Il ne faut pas grand chose pour suggérer l’apocalypse. Un ciel noir, des nuages rampants, une atmosphère lourde, une croix en sursis.

La nuit tombait à Calderas, au pied des Andes du Venezuela. On avait l’impression -l’oppression- que demain n’arriverait jamais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s