Le passage du glacier

Le passage du glacier

Nous sommes à près de 4000 mètres d’altitude, dans le páramo andin du Venezuela.  Un glacier est passé par là. En témoignent ces traces sur ce bloc de pierre géant, presque cubique, qui émergeait bizarrement du paysage.

Des glaciers, il n’en reste guère beaucoup dans la région. Tous (ou ce qu’il en reste) sont situés à plus de 4800 mètres d’altitude. Sous l’effet du réchauffement climatique et de conditions locales défavorables –la présence de la ville de Mérida à quelques kilomètres à vol d’oiseau–, ils sont appelés à disparaître inexorablement. Dans vingt ans, dans dix ans, dans cinq ans peut-être ?…

Il n’en restera plus alors que des traces, telles ces marques indélébiles sur cette sculpture intemporelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s