À petit feu

Coucher de soleil dans les Llanos

Comme beaucoup, j’ai un faible pour les couchers de soleil. Moments suspendus, silencieux, mystiques. Le temps semble s’arrêter, et pourtant on le voit lentement s’écouler, à l’horizon rougeoyant.

Dans l’infinitude des Llanos, le spectacle est complet. Il me dévore à petit feu, pour finalement me laisser coi, dans la quasi-obscurité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s