L’oiseau punk

Chenchena (Hoatzin - Opisthocomus hoazin)

Il possède une huppe hérissée à la punk. C’est le hoazin huppé (Opisthocomus hoazin), un oiseau pour le moins bizarre que l’on rencontre en relative abondance dans les forêts riveraines des bassins de l’Orénoque et de l’Amazone.

Bizarre, il l’est, et pas seulement en apparence. En effet, afin de pouvoir digérer la cellulose des feuilles, l’hoazin a développé un jabot particulier qui fonctionne à la manière du rumen des ruminants. Il est ainsi le seul animal à sang chaud qui ne soit pas mammifère présentant un tel système de digestion.

Autre caractéristique unique : le poussin a la particularité de posséder une main munie de deux doigts griffus à chaque aile, qui l’aident à s’agripper aux branches. À l’âge de 3 à 4 mois environ, les griffes s’atrophient et disparaissent. Cela amène inévitablement à rapprocher le hoazin des fossiles d’archéoptéryx, ce qui pourrait en faire une sorte de chaînon manquant entre les oiseaux modernes et les dinosaures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s