Le visiteur

Le visiteur

J’ai un faible pour les maisons abandonnées. L’autre jour, à Lorenzo, près d’Elorza dans les Llanos d’Apure, je me suis aventuré dans cette maison de bahareque, un matériau traditionnel à base de terre et de branches entrelacées. Son propriétaire, un monsieur âgé, l’avait délaissée pour une demeure plus moderne (mais aussi plus laide), située juste à côté.

Belle occasion pour moi d’explorer en catimini la vieille bicoque.

Je me croyais seul. C’était sans compter avec les poules, les chats et le chien, aussi heureux que moi de savourer la liberté du lieu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s