Le taureau par la queue

Toros coleados en Venezuela

Toros coleados : voilà ce que d’aucuns considèrent comme le sport national du Venezuela, le seul en tout cas qui soit originaire du pays. Le jeu est simple : lâchez un taureau, poursuivez-le à cheval, saisissez sa queue et faites-le tomber en le retournant de côté.

Cela tient plus du rodéo que de la corrida. Et pour cause : le sport se pratique dans les Llanos, ces vastes plaines grandes comme la France qui traversent le pays de part en part. Dans ces terres d’élevage extensif, le cheval est roi.

Le paysan local, le llanero, est le proche cousin du cow-boy du Nord (et du gaucho du Sud). Quoi de plus normal que de le voir jouer au macho sur sa monture endiablée, à la poursuite d’un taureau apeuré et parfois fantasque.

Publicités

2 Comments

  1. Hola Jean-Luc! Te agradezco enormente por este maravilloso repertorio de fotos, han golpeado el centro de mi nostalgia. Merida, siempre tan magica!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s