Cours toujours !

Domptage de cheval dans les Llanos
« Cours toujours ! ». C’est ce que semble dire le fier cheval à son dompteur. C’était un matin de février, dans le fundo El Miedo, à La Trinidad de Orichuna, au plus profond des Llanos d’Apure.

Coïncidence : c’est à quelques encablures de ce lieu qu’en 1819, José Antonio Páez réunit un groupe de llaneros à la tête desquels il se lança à la conquête de l’indépendance des colonies espagnoles, aux côtés de Simón Bolívar, et remporta plusieurs batailles.

Chevaux libres, hommes libres : près de deux siècles plus tard, le llano reste un territoire en grande partie indompté.

Publicités

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s