Petit moteur, gros moteur

Traversée du rio Capanaparo (Venezuela)
Un minuscule moteur de 40 CV suffit à faire traverser la lourde barge sur laquelle repose un véhicule et son tout gros moteur. Oooh, ce n’est pas rapide-rapide, mais cela rend un fier service : franchir le río Capanaparo et pouvoir ainsi s’enfoncer dans un paysage unique fait de dunes éoliennes : les médanos d’Apure.

L’aventure commence. Qui aurait pu imaginer rencontrer des dunes en plein continent, à plus de 500 kilomètres de la mer ?

Publicités

2 Comments

  1. ça me ramène 25 ans en arrière, traversant, je crois, el cinaruco pour descendre à puerto ayacucho. Impressionnant la première fois.

  2. Tout est surréaliste, ce petit bateau d’une telle force, les dunes en plein continent. Rien que la photo, c’est une invitation à rêver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s